[Team] Review du DD SimuCUBE par McBly

Publié le 05.02. 2018

Après quelques années passées sur un G27 puis sur un Fanatec CSW 1.5, je me suis donc décidé à franchir le pas pour un volant Direct Drive. Je suis donc parti à la recherche du Saint Graal en essayant de cibler au mieux mon besoin et surtout respecter certains critères.
Le tout premier étant le coût d’un tel achat, comme pour bon nombres d'utilisateurs, ne pas se tromper sur son choix est un paramètre à ne pas négliger afin de ne pas regretter son achat, le second étant la notoriété du fournisseur, en ayant un maximum d’informations sur le service après-vente si je devais être confronté à une panne du système.
Le troisième point concernait la compatibilité avec mes roues Fanatec. En effet, je voulais conserver mes deux roues Fanatec et je voulais éviter de les modifier pour qu’elles soient toujours compatible avec ma base Fanatec (que je conserve au cas où).

Partant sur ces points, j’ai donc sélectionné SimRacingBay (SRB) qui me fournissait un package complet avec les nouveaux encodeurs SinCos et l’adaptateur Fanatec pour rendre compatible mes deux roues.
Au-delà du prix, sa notoriété et son sérieux ont fait que j’ai opté pour celui-ci :

Websitehttps://www.simracingbay.com/

J’ai aussi sélectionné SimRacingMachines (SRM) pour le kit de conversion de mes roues Fanatec. En effet, outre la partie mécanique, il me fallait un système afin de pouvoir utiliser la totalité des boutons de mes roues. J’en ai également profité pour remplacer les shifters de ma roue F1 avec leurs palettes en fibres de carbone équipés de gros aimants pour améliorer le ressenti du passage des vitesses. Même opération sur la roue BMW.

Websitehttps://www.simracingmachines.com/webshop

Dans la suite du compte-rendu, j'utiliserai les abréviations SRB pour SimRacingBay et SRM pour SimRacingMachines.

1) Commande et livraison:

- SRB: Commande passée le jeudi 21 décembre 2017 pour un montant de 1489,62 € TTC (aucune taxe supplémentaire ne sera à prévoir).

Cette commande comprenait le moteur Gros mige avec codeur SinCos, l'accouplement pour fixer le QR (Quick Release) sur l'arbre du moteur, le support moteur et l'adaptapeur pour les roues Fanatec ainsi que toute la visserie nécessaire au montage des différents éléments. Livraison le mercredi 27. Autant dire que cela a été assez rapide surtout en période de fêtes de fin d’années.

- SRM: Commande passée le mercredi 20 décembre pour un montant de 273,60 £ TTC (j'ai laissé les prix en livres car les taux de change évoluent chaque jour, aucune taxe supplémentaire à prévoir ni frais de port).

Cette commande comprenait:
- 2 systèmes de palettes magnétique pour la roue F1 Fanatec avec des aimants d'un diamètre de 15mm. Prix : 108.60£.
- 2 jeux d'aimants d'un diamètre de 15mm également. Prix : 36£.
- Le convertisseur usb pour les roues Fanatec qui se montera facilement sur l'adaptateur reçu avec le moteur. Prix 114£

Le tout m'a été livré le samedi 23 du même mois, soit 3 petits jours après la commande. Encore une fois, la rapidité et le sérieux ont été au rendez-vous.

2) Réception et déballage:

- SRB: Tout était très bien emballé dans deux colis. Le premier contenait le moteur et le second tout le nécessaire pour la mise en route du système (boitier de commande, accouplement, adaptateur et câbles).

Contenu du premier carton

Câbles et accessoires

Coffret pour piloter le moteur

Gros Mige


SRM: un gros carton renfermant trois petits colis soigneusement emballés et contenant les différents éléments.

Kit de conversion USB SRM pour roues Fanatec

Palettes magnétiques carbone pour roue F1


Palettes magnétiques carbone pour roue BMW


Montage du connecteur SRM sur l'adaptateur Fanatec de SRB


3) Installation, branchement et mise en service:
Rien de bien sorcier si on est un minimum bricoleur. Toutes les informations de montages sont disponibles sur les sites de SRB et SRM. Il suffit de prendre son temps, de respecter chaque étape pour que tout soit parfaitement monté (attention, je vous conseille de prendre une rallonge USB pour raccorder le câble torsadé USB sortant du convertisseur SRM afin d’avoir une bonne longueur pour le raccorder à votre PC).


Pour le volant en lui-même, une fois la connectique branchée et la mise sous tension effectuée, Windows reconnaitra votre périphérique de jeu et sera nommé SimuCube. Pour le kit de conversion SRM, cela se passera de la même manière. Branchement de la prise USB sur votre PC et reconnaissance par Windows. Il sera reconnu comme un périphérique Fanatec.

Une fois ces étapes terminées, il ne faudra pas oublier d’installer le logiciel SimuCube (toujours en version Beta et téléchargeable sur le site de Granity Devices) pour pouvoir faire fonctionner le tout et accéder aux différents paramètres du FFB. Attention cependant, n’allez pas imaginer que c’est une usine à gaz, c’est quasi du plug and play. Les mises à jour du logiciel sont simples et il ne faut donc pas prendre peur si c’est cela qui vous freine.

Vous pouvez suivre l'évolution du dernier logiciel SimuCube ici :
https://community.granitedevices.com/

Et pour les futurs mise à jour c'est ici :
https://github.com/SimuCUBE/Firmware-Releases

Interface

4) Test
Je tiens à préciser que je n'ai fait mes tests que sur iRacing car je ne possède à ce jour que ce jeu. Il est aussi important de rappeler qu'il est nécessaire de procéder à quelques réglages au niveau d'iRacing. Il faut non seulement modifier des paramètres directement dans l'interface iRacing (menu option) mais aussi modifier quelques valeurs dans le fichier app.ini de iRacing.

Dans le menu option:
- Valider: use linear mode
- Dampen oscillation = au choix certains le valident d'autres non (pour mon cas, je le laisse invalidé)
- Mettre min force à zéro.

Dans le fichier app.ini, il faut modifier certaines valeurs:

displayLinearInNm=1 (pour avoir la force en N.m dans le menu option)
steeringDampingFactor=0.000000
steeringDampingMaxPercent=0.000000
steeringDampingParkedMaxPercent=0.000000
steeringFFBSmooth=1.000000
steeringForceParkedPct=0.750000 (Cette valeur est propre à mon réglage et peut être adapter à votre convenance).

5) Test (suite) et conclusion
Commençons par le ressenti des palettes magnétiques que j'ai donc changé sur mes deux roues. Le temps de montage est assez rapide sur la roue F1, il m'a fallu une petite demi-heure et encore moins de temps pour les mettre en place sur la roue BMW. La différence entre les deux systèmes c'est que ce sont des palettes entièrement en carbone pour la version F1 alors qu'il s'agit d'un système additif pour la roue BMW.


Mais qu'apporte cette modification me direz-vous ?
Et bien on ressent bien la fermeté des shifters, quand on passe la vitesse ça claque, c'est ferme et donc il est vraiment difficile de passer deux vitesses en même temps comme c'était parfois le cas avec les shifters d'origine. La palette revient aussi vite qu'elle est partie grâce au gros aimant (On choisit un diamètre de 10 ou de 15mm lors de la commande). Je suis donc parti sur les 15mm, c'était vraiment très ferme au début et je me disais que les 10mm auraient suffit mais on s'y habitue et je n'éprouve plus aucune gêne. Les palettes sont aussi plus longues que celles d'origine, il m'a fallu un temps d'adaptation mais le résultat est très sympa au final.
Sur la roue BMW, cela améliore aussi le feeling mais c'est nettement moins transcendant que sur la roue F1. Là ou je me disais que j'aurais peut être du prendre des aimants de 10mm de diamètre, sur la roue BMW, je n'ai pas eu a me poser cette question et que les 15mm devraient être obligatoires.

Passons maintenant à l'essentiel, l'essai de mon nouveau Direct Drive.

Venant d’une base Fanatec CSW 1.5, le premier point et pas des moindres qui m’ont fait comprendre que je n’ai pas eu tord de franchir le pas, c’est la force du FFB. En ayant conservé les mêmes valeurs que j'avais sur ma base CSW 1.5 dans le jeu (menu option iRacing), il m’était impossible de tourner le volant à plus de 35 voire 40 degrés. Après un réajustement du couple j'ai enfin pu faire mes premiers tours de roues.

Après quelques heures passées sur le jeu, le point qui me surprenait le plus était la qualité de transmission des informations dans le volant sans pour autant en perdre au bout de plusieurs heures de jeux. Le couple est bien là et il est constant même après 2 heures de roulage. Une sensation que je n’avais pas ou plus avec ma base Fanatec où j’avais cette impression de perdre en force et donc en informations après quelques tours de circuits.

Un autre point m’a aussi surpris lors de mes premiers tours de roues, c’est la richesse de l’information et la rapidité avec laquelle elle est retransmise. Petit exemple: la différence de dureté entre la prise d’un virage et le passage sur un vibreur. On ressent bien la force dans le volant mais on arrive aussi à sentir la subtilité des petites vibrations qui nous disent que l’on passe sur un vibreur ou sur une aspérité de l'asphalte. Même en ligne droite, les petites vibrations dues à un mauvais revêtement de la route sont ressenties. Le sourire ne se fait pas attendre et le plaisir prend toute sa dimension. Je me suis dit qu’il ne fallait pas que je m’excite pour autant et qu’il fallait que j’attende le passage de l’euphorie pour me faire une réelle opinion. Je voulais vraiment attendre avant de faire cette review et, pour se faire, il fallait un test grandeur nature. C’est pour cela que j’ai attendu les 24h de Daytona avant de vous livrer mes impressions.

Après plusieurs heures de training afin de préparer cette endurance, le point fort de ces Direct Drive est la qualité du retour d’informations, la rapidité avec laquelle elles nous sont transmises et la longévité du retour d’information. Le système ne faibli pas même après des heures d’utilisation. Je me répète mais ce sont pour moi les paramètres les plus importants quand on est dans la voiture, avoir les bonnes informations et au bon moment. Cela nous permet d’être de plus en plus constant mais cela nous permet aussi d’anticiper la réaction de la voiture. Sentir la perte de grip du train avant qui se traduit par un abaissement de la force, on ressent ce qui se passe. J’arrive à rattraper la voiture dans des situations critiques alors que j’avais plus de mal avec ma base Fanatec.
Autre point de comparaison, je suis plus rapide ou du moins je pense l’être. Est-ce du uniquement au DD (Direct Drive) ou est-ce la combinaison DD + Oculus ? Habituellement, environ 1 seconde me sépare d’un pilote très rapide de chez nous avec la Porsche, j’ai nommé notre Pierre national et je vois que je réduis l’écart qui nous sépare. Sur le dernier combo où je me suis retrouvé dans le même practice (Donington Park en Porsche bien évidemment), je me suis retrouvé à 3 dixièmes de son chrono (ou alors c’est lui qui roule moins vite, hihihihi). Cela me confirme que je ne me suis pas trompé en passant au DD.

Bon je n’ai pas encore fait le tour complet de la question et il me reste encore à comprendre certaines choses au niveau du logiciel SimuCube mais je suis d’ores et déjà conquis par mon investissement. Autre point aussi où je n'ai pas de comparaison c'est sur la qualité du cockpit. En effet, j'ai pour l'instant conservé le cockpit que j'utilisais avec ma base Fanatec. C'est un cockpit avec tubulure acier mais qui ne m'offre sûrement pas la rigidité d'un cockpit en profilés. Pour preuve, si je saisis fermement la roue BMW, j'arrive à la déplacer dans l'espace de quelques centimètres. Vous pensez bien qu'en terme de rigidité, il y a nettement mieux. La question est: est-ce que je perds en information ou micro-information? Pour l'instant, c'est l'inconnu, mais je ressens quand même bien la différence avec ma base Fanatec.

Pour ceux se posant la question de savoir si j'ai encore de la marge au niveau de la force pour le moteur, je réponds oui. En effet, je ne suis qu'à 70% de la force disponible dans le logiciel SimuCube. Dans le jeu, j'ajuste la valeur du FFB en fonction de la voiture. Si je prends la Porsche comme exemple, je suis à 36Nm dans le jeu ce qui correspond à 9.5 de FFB lorsque l'on est pas en N.m. Pour information, avec ma base Fanatec j'étais à 12.5 de FFB et je n'avais pas autant de force dans le volant.
La différence entre mes deux roues a aussi une importance, car elle ne font pas le même poids et n'ont pas non plus le même diamètre. Mais cela n'est pas dérangeant car il est facile de se créer des petits répertoires dans le logiciel SimuCube en fonction de la voiture ou du volant que l'on utilise. Si l'on souhaite ajuster au mieux notre ressenti, il reste également le réglage du FFB directement dans la box.

Pour conclure,et vous l'aurez tous deviné, je suis très content de mon acquisition. Je pense aussi que ce type de volant peut convenir à tout le monde et pas qu'aux pilotes ayant des bras aussi gros que leurs cuisses car la subtilité des informations est bien présente quelque soit la force appliquée. Si vous voulez vous faire plaisir et que vous pouvez vous offrir un tel système, alors inutile d'attendre, foncez, je pense que vous ne le regretterez pas.

Je pense avoir dit l'essentiel et je vous dis à très vite sur la piste.
Mcbly.

 

Par ICI pour réagir à cette news.

Fight Club: le caméraman Scud75 et les livrées colorées à l'honneur

Les championnats GTrs

Calendrier des évènements

Calendrier complet +